La grande débandade

Documentaire

 

Selon certaines études, plus d’un homme de 18 à 25 ans sur trois souffre de troubles érectiles lors de relations sexuelles, conséquence d’une consommation excessive de pornographie. Pire encore, une étude canadienne publiée dans le Journal of Sexual Medicine, en 2014, a révélé que 53,5 % des adolescents montraient déjà des signes de troubles sexuels.

Avec l’avènement d’Internet, la consommation de pornographie a explosé jusqu’à devenir l’une des industries les plus lucratives à travers la planète. Le tiers des hommes consomment du matériel pornographique quotidiennement et y ont accès pour la première fois à un très jeune âge.

Ce documentaire porte sur les standards irréalistes souvent diffusés par la porno et que veulent atteindre les adolescents et les jeunes adultes. Des modèles de performance, de grosseur de pénis, de corps d’Adonis, d’érections sans fin qui, dans certains cas, causent des problèmes sexuels aux jeunes.

La porno n’est pas la vraie vie. Ce sont des films! De l’art pour certains, du divertissement pour d’autres, avec des acteurs choisis pour certains attributs physiques évidents et dont les prouesses bénéficient aussi de la magie du montage. De la fiction quoi! Et s’y comparer peut amener son lot de souffrance.

La grande débandade est un documentaire au ton amusant, mais au contenu sérieux qui veut, non pas condamner la porno, mais juste remettre les pendules à l’heure et ramener dans le monde réel la sexualité des garçons, où il n’est pas nécessaire d’avoir un membre surdimensionné pour jouir de sa sexualité!


Réalisateur(s)

Karina Marceau

Scénariste(s)

Karina Marceau

Format(s)

1 x 60 min


Diffuseur(s)

SRC