Nouvelles

 

KONNECTED.TV finaliste aux prix Écrans canadiens 2018

14720596_615516671953794_4651520867440946438_n

Groupe PVP est fier d’annoncer la nomination de Konnected.tv aux prix Écrans canadiens dans la catégorie « meilleure série documentaire ».

Les prix Écrans canadiens sont nés de la fusion entre les remises de prix Genie (excellence de la production cinématographique canadienne) et Gemini (excellence de la production télévisuelle anglophone au Canada) dans le but de mieux refléter la nouvelle réalité multiplateforme des industries de l’écran.

Coproduite par Groupe PVP et Dundee Road Productions, la série Konnected.tv a été réalisée par Éli Laliberté et Steven Martin. Diffusée sur les ondes d’APTN et Knowledge Network, elle met de l’avant les peuples indigènes de partout dans le monde, qui partagent une importante connexion, celle de défendre le droit de préserver leur culture, leur langue, leur spiritualité et leurs traditions. En compagnie de Pakesso Mukash, musicien d’origine crie, la production documentaire va à la rencontre d’une jeune génération d’Autochtones de divers pays afin d’entendre leur voix. Dynamiques et impliqués, ils tentent de restaurer leur héritage culturel de façon moderne, mais en respectant le legs de leurs ancêtres.

Les lauréats de l’édition 2018 des prix Écrans canadiens seront connus lors de la semaine du Canada à l’écran, du 5 au 11 mars 2018.

 

Pour en savoir plus :

https://www.academy.ca/2018/konnected-tv/

http://aptn.ca/konnectedtv/

 

 

 

Groupe PVP a produit 6 nouveaux portraits pour la série «Grands reportages – personnalités»

Article tiré du quotidien Qui fait Quoi, le 8 janvier 2018

Gilles Renaud_03

Depuis 2012, des réalisateurs talentueux sont mis à contribution par le Groupe PVP de Matane pour nous offrir des portraits chaleureux et attachants des figures marquantes de notre univers culturel. Cette série, diffusée sur ICI RDI dans le cadre des «Grands reportages – personnalités», s’enrichit de nouvelles émissions inédites, le vendredi à 20h à compter du 19 janvier 2018.

En voici un aperçu:
«Dan Bigras: les bleus de l’ange animal»

  • 19 janvier 2018, à 20 h
  • Né dans un contexte familial difficile, Dan Bigras utilise son piano pour faire taire ses angoisses et trouver lentement le chemin de l’équilibre. Auteur, compositeur et interprète, il sort une douzaine d’albums en carrière dont le célèbre «Tue-moi», vendu à plus de 80 000 exemplaires. En parallèle, il touche au documentaire et au cinéma en réalisant «Le ring intérieur» et «La rage de l’ange». Ses talents de comédien sont mis à contribution dans plusieurs productions québécoises, comme «Tag», «René Lévesque», «30 vies» et «Le Dernier Chapitre». Dan Bigras est porte-parole pour l’organisme Le Refuge et produit le Show du Refuge depuis plus de 25 ans.
  • Réalisation: Nathalie Pelletier

«Sonia Benezra: le meilleur est à venir»

  • 26 janvier 2018, à 20 h
  • Connue comme la première VJ de la chaîne télévisée MusiquePlus, Sonia Benezra a vite conquis le coeur du public et des artistes qu’elle interviewe. Elle est propulsée au sommet de la gloire en animant un populaire talk-show dans les années 1990 et devient une référence en matière d’entrevue. À travers les années, celle que l’on surnomme la «Oprah Winfrey du Québec» estime avoir mené environ 10 000 entrevues avec autant d’artistes québécois que de grandes vedettes internationales, comme Paul McCartney, Tina Turner, Céline Dion, Sting, Mick Jagger et des centaines d’autres. Même si ses activités professionnelles se font plus rares à l’heure actuelle, elle continue d’espérer que le meilleur est à venir…
  • Réalisation: Geneviève Tremblay

«Marc Laurendeau: raisonnable cynique»

  • 2 février 2018, à 20 h
  • Marc Laurendeau a une formation d’avocat et une maîtrise en sciences politiques. Au cours des années 60 et 70, il se taille une place de choix dans le coeur du public en faisant partie du légendaire quatuor humoristique Les Cyniques en compagnie de Serge Grenier, Marcel Saint-Germain et André Dubois. Sa carrière prend une autre tournure en 1973 alors qu’il est nommé éditorialiste en chef du Montréal-Matin, puis chroniqueur et analyste politique pour La Presse. En 1988, il troque l’écrit pour la Radio de Radio-Canada à Montréal où il propose la Revue de presse quotidienne matinale pendant plus de 20 ans. Il continue à produire des documentaires et enseigne le journalisme à l’UQÀM depuis 1995.
  • Réalisation: Manuel Foglia

«Gilles Renaud: rien n’était prévu»

  • 9 février 2018, à 20 h
  • Le comédien Gilles Renaud est une figure dominante de la scène télévisuelle, cinématographique et théâtrale québécoise. Un nombre impressionnant de rôles marquants a jalonné sa longue et riche carrière, dont ceux de Cuirette dans «Hosanna», Cherry Sunday dans «Cover Girl», Jacques Berthier dans «Mémoires vives», le rôle-titre de Monsieur Bovary et plus récemment, Louis dans «Le démantèlement» et Simon Boulerice, rôle principal dans «Les mauvaises herbes».
  • Réalisation: Guillaume Lévesque

«Louise Portal: une âme nomade»

  • 16 février 2018, à 20 h
  • À la fois actrice, chanteuse et auteure, Louise Portal évolue avec aisance et naturel dans le domaine des arts de la scène depuis son jeune âge. Figure dominante du cinéma québécois, du théâtre et du petit écran, elle confirme son grand talent de comédienne dans «Taureau», «La petite semaine», «Mourir à tue-tête», «Cordélia», «Sous-sol», «Graffiti» et «Le déclin de l’empire américain», entre autres. Sa passion pour l’écriture se matérialise dans les livres «Pauline et moi», «Les soeurs du cap», «L’enchantée», «Les mots de mon père», pour n’en nommer que quelques-uns.
  • Réalisation: Martine Breuillard

«Jean-Claude Germain: le poids de la langue»

  • 23 février 2018, à 20 h
  • Journaliste, dramaturge, historien, comédien, écrivain, professeur, Jean-Claude Germain est un pionnier du théâtre québécois. Fondateur du Théâtre du Même Nom et directeur artistique du Théâtre d’Aujourd’hui pendant plusieurs années, il est reconnu pour sa contribution monumentale à l’émergence du théâtre québécois.
  • Réalisation: Luc Cyr

Un regard privilégié sur des figures marquantes de la culture et des médias au Québec dans le cadre des «Grands reportages – personnalités» d’ICI RDI, dès le vendredi 19 janvier 2018 à 20 h.

«Grands reportages – personnalités»

  • Directrice de production: Sonia Bérubé
  • Producteur: Vincent Leroux
  • Production: Groupe PVP Matane
  • Réalisateur-coordonnateur (Grands reportages): Georges Amar
 

Diffusion prochaine de la série d’animation Trullalleri sur les ondes d’ICI Radio-Canada!

TT_Poster_V3_VCA

Après quelques années de travail intensif de développement et de production, Groupe PVP est fier d’annoncer la diffusion prochaine de la série d’animation Trullalleri, une coproduction avec Gaumont Animation (France), Congedo Culturarte, Fandango TV et Rai Fiction (Italie).

Destiné aux jeunes enfants, dans un format de 52 épisodes de 11 minutes, Trullalleri sera diffusé dès le 6 janvier 2018 sur les ondes d’ICI Radio-Canada tous les samedis et dimanches matins à 7h15. La série est aussi en diffusion ailleurs dans le monde sur les ondes de Disney France, Disney UK, Disney Italie, Rai Fiction, Gloob et Knowledge Network.

En complément, un site Internet et un jeu pour appareils mobiles sont mis en ligne dès le 20 décembre 2017.

Synopsis : Trullalleri est une série d’animation pour enfants très colorée, qui raconte les aventures de quatre petits personnages du royaume de Trullalleri choisis pour protéger le très précieux livre de recettes enchanté de Trulli Mamie. Toutefois, avant de devenir de grands magi-chefs, Ring, Zip, Stella et Sun doivent apprendre à utiliser aussi bien leurs compétences de cuisiniers que leurs pouvoirs magiques. Dans chacune de leurs aventures, ils doivent aussi déjouer les plans du vilain sorcier Copperpot qui tente constamment de s’emparer du fameux Livre de cuisine magique.

 

 

Le film documentaire FLY-IN, FLY-OUT sera diffusé le 7 décembre sur les ondes de Canal D

FlyInFlyOut_Images_Tele_VueSurCanada_3

C’est avec une grande fierté que Groupe PVP annonce la diffusion du documentaire Fly-in, fly-out, dont la première diffusion aura lieu le jeudi 7 décembre à 20 h sur les ondes de Canal D.

Les Québécois ont toujours été attirés par les grands espaces, d’ailleurs au cœur de leurs plus grands accomplissements. On a bûché la forêt, fait de la drave dans les rivières indomptées, construit des barrages plus grands que nature… Les terres du Nord ont fourni l’assurance d’une vie meilleure à des générations de travailleurs. À l’époque des grands chantiers, des villes se formaient autour des mines. Aujourd’hui, alors que les industries fonctionnent avec moins de personnel qu’à l’époque, le travail sur rotation est la nouvelle norme. C’est ce qu’on appelle aussi le fly-in, fly-out.

Ce documentaire d’Éli Laliberté nous mène au cœur du quotidien de ces travailleurs qui ont fait le choix de cette vie d’extrêmes. Alternant entre un marathon de journées de travail intenses et le repos complet, ils ont un mode de vie qui met à rude épreuve la famille, le couple et qui les fait parfois même basculer dans des zones plus sombres de la nature humaine. Rapport différent avec la vie familiale, impuissance lors de situations imprévues, tensions dans le couple, mais aussi solidarité, esprit de communauté et sacrifice, Fly-in, fly-out est une immersion au sein d’un choix de vie méconnu…

Le film, sélection officielle de la 9e édition du Festival international de cinéma et d’art de Percé (les Percéides), est une réalisation du Gaspésien Éli Laliberté. L’habillage sonore provient d’une œuvre musicale du groupe Dans l’shed, également originaire de la Gaspésie, et la narration est assurée par le comédien, humoriste et auteur Ghislain Taschereau.

Diffusion

Jeudi 7 décembre 2017 à 20 h

Rediffusions

Vendredi 8 décembre à 13 h, dimanche 10 décembre à 21 h,
lundi 11 décembre à 01 h, mardi 12 décembre à 9 h.

 

Vic Pelletier reçoit le Prix hommage à un bâtisseur au 26e Gala de l’excellence de la Chambre de commerce de Matane

23592124_10155269884069151_2169723660218806405_o

Ce samedi 11 novembre 2017 avait lieu le 26e Gala de l’excellence COGECO de la Chambre de commerce de la région de Matane. Ce gala, présenté tous les deux ans, honore les entrepreneurs de la région et récompense les entreprises qui se démarquent et rayonnent dans la Matanie et ailleurs. Cette année, le fondateur du Groupe PVP, Vic Pelletier, a reçu le prestigieux Prix hommage à un bâtisseur.

Véritable passionné de l’image, Vic Pelletier œuvre dans le domaine de la production documentaire depuis 1976. Président du Groupe PVP depuis 1985 (autrefois « Les productions Vic Pelletier), il est arrivé à forger sa réputation avec des séries et des films documentaires fascinants, dont plusieurs traitaient du Grand Nord. Au fil des années, il s’est doté d’une solide expérience dans le monde de la télévision, autant au niveau national qu’international. Aujourd’hui, le Groupe PVP continue d’œuvrer dans la production documentaire, mais a élargi son champ d’expertise en développant aussi le domaine de l’animation, de la fiction, des médias numériques et des technologies de l’information.

Soucieux de garder son entreprise en région malgré les difficultés que cela peut susciter, Vic Pelletier est, pour tous ceux qui le côtoient, un formidable exemple de persévérance et d’audace et a su prouver qu’une entreprise implantée en région éloignée peut aussi rayonner à travers le monde.

 

La caméra d’Éli Laliberté documente la réalité humaine

Éli

Article tiré du quotidien Qui fait Quoi, le 6 septembre 2017, par Justine Baillargeon

Éli Laliberté, scénariste, directeur photo, réalisateur et producteur, est un véritable touche-à-tout. Le professionnel compte derrière lui plus d’une vingtaine d’années dans le secteur de l’audiovisuel au Québec. Depuis quatre ans, tout ce à quoi il touche se niche sous la bannière du Groupe PVP basé à Matane. Récemment, il présentait son plus récent film intitulé «Fly-in, fly-out», qui traite du phénomène des travailleurs de rotation, en grande première dans le cadre du festival Les Percéides.

«Ma démarche entre essentiellement dans le secteur du documentaire. Ce qui me passionne est le coeur de l’être humain sous toutes ses formes», explique Éli Laliberté, rencontré à Percé.

À Hot Docs à Toronto, Jean-Pierre Laurendeau, vice-président à la programmation de Canal D, a demandé au documentariste d’élaborer sur un sujet régional. «Je donne beaucoup de crédit à Monsieur Laurendeau de vouloir donner la parole aux régions et de montrer leurs réalités au reste du Québec», déclare le cinéaste.

Le moyen métrage «Fly-in, fly-out», qui sera projeté sur les ondes de Canal D d’ici la fin de l’année, a été tourné dans plusieurs villes situées aux quatre coins du Canada. Éli Laliberté, qui nous offre un aperçu d’un mode de vie encore méconnu du grand public, y a dressé le portrait de plusieurs travailleurs de rotation, dont la pratique porte le surnom de «fly-in, fly-out».

C’est en oeuvrant dans le département caméra que le passionné du 7e art a fait son entrée dans l’audiovisuel. Éli Laliberté a en effet fait ses preuves à titre de directeur photo, portant notamment la caméra pour le grand Jean-Claude Labrecque sur les productions «Le chemin d’eau de la Basse-Côte-Nord» et «Le grand dérangement de Saint-Paulin Dalibaire».

Aujourd’hui, la réalisation et la production de documentaires sont sa force première. Il présentait cette année la série anglophone «Konnected.TV.», dont les treize épisodes ont été produits pour la chaîne APTN.

Éli Laliberté travaille actuellement au montage d’un prochain film, plus personnel cette fois. Le réalisateur a suivi un proche ami à lui, Mike, lorsque celui-ci a appris qu’il lui restait peu de mois à vivre. Cet ami fut le sujet d’un des épisodes de la série «Konnected.TV.». Le film, dont le titre de travail est «Mike», suit donc ce combattant à travers les traitements naturels issus des traditions micmaques. Il s’agit d’un film indépendant.

L’année 2017 est aussi synonyme pour Éli Laliberté de début de projets. En plus d’une série à venir avec Discovery Channels intitulée «Air Labrador» et portant sur les pilotes de brousse labradoriens, il développele projet «Les aventuriers de la chambre noire».

«La série propose de suivre sur le terrain cinq photographes renommés qui entretiennent une relation affective forte avec les communautés traditionnelles qu’ils documentent depuis plusieurs décennies», nous décrit le scénariste et réalisateur du projet. En novembre, Éli Laliberté s’envolera pour le Brésil afin de tourner deux épisodes de cette coproduction entre la France et le Québec, destinée à une diffusion sur les ondes d’ARTE et d’ICI ARTV.

 

La nouvelle série d’animation Belle et Sébastien en diffusion dès le 9 septembre!

BS101_077

Groupe PVP est fier d’annoncer la diffusion prochaine d’une toute nouvelle série d’animation qui met en scène les aventures du célèbre duo Belle et Sébastien. Cette série, coproduite avec le studio d’animation français Gaumont Animation, sera diffusée les samedis et dimanche matin à 7h30 sur les ondes de Radio-Canada dès le 9 septembre, et la version anglaise sera diffusée dès le 7 octobre à 11h30 sur la chaîne télévisée Knowledge Network.

La série :

Sébastien, un jeune orphelin vivant dans les Alpes, fait la rencontre de Belle, une immense chienne de montagne toute blanche. Dès lors, les deux nouveaux amis se lancent dans une série d’aventures rocambolesques à travers les montagnes. Toujours en quête d’aventure, Belle et Sébastien se portent à la rescousse de quiconque croise leur chemin. Ce faisant, ils rencontrent des personnages plus colorés les uns que les autres, qui les aident dans leurs missions.

Volet numérique :

Une application mobile issue de la série propose un jeu palpitant qui s’adresse à toute la famille, particulièrement aux enfants de six à neuf ans. Ce jeu permet au joueur d’incarner Sébastien et son acolyte Belle, afin d’accomplir de petites missions dans le paysage grandiose des Alpes et dans le village animé de Saint-Martin. Un jeu créé spécialement pour le Web invite aussi le joueur à vivre les aventures de Belle et Sébastien en prenant part à des expéditions dans le décor enchanteur que constituent les Alpes pour aller à la recherche d’une amie, dénicher une fleur très rare ou encore résoudre le mystère d’un gigantesque monstre scintillant. Chaque fois, ils vivent une nouvelle aventure et prennent part à des défis intrigants, drôles et amusants.

Diffusions : Samedi et dimanche 7h30, Radio-Canada | Samedi 7 octobre 2017, 11h30, Knowledge Network

Production: Groupe PVP et Gaumont Animation

Producteurs : François Trudel, Nicolas Atlan

Diffuseurs : ICI Radio-Canada, BBC Kids, Knowledge Network, M6 – France, Canal +, CNC – France, ZDF – Allemagne, VRT

 

 

 

L’Histoire dans la peau : une nouvelle série documentaire en diffusion dès le 12 septembre sur les ondes de TV5!

HDLP_D Day Normandie_4Un avocat remise sa cravate au placard pour devenir un soldat de la guerre de Sécession, le temps d’un week-end. De son côté, une infirmière quitte l’hôpital pour revivre le débarquement de Normandie, tandis qu’un ingénieur abandonne son bureau pour les tranchées de la Première Guerre mondiale…

La série documentaire L’Histoire dans la peau, notre plus récente coproduction avec Gedeon Programmes, part à la rencontre de ceux et celles qui participent à des reconstitutions historiques. À travers leur passion dévorante, nous revivons des événements importants de notre Histoire. Provenant de tous les milieux, ces passionnés n’ont qu’une idée en tête lorsqu’ils terminent leur journée de travail : se préparer à incarner un personnage précis lors d’une reconstitution historique dans le but de saluer ceux et celles qui sont courageusement allés au front.

À travers 10 épisodes captivants, le public est invité à revivre de grands moments de l’Histoire comme la bataille d’Hastings, le débarquement de Normandie ou un épisode de la guerre du Vietnam en compagnie de ces fervents « reconstituteurs ». Lorsqu’il s’agit de faire renaître un événement passé, rien n’est laissé au hasard par ceux qui se créent une « seconde vie ». Ils sont prêts à dépenser des fortunes en équipement et à consacrer la majeure partie de leur temps libre à préparer minutieusement leur personnage. En effet, l’uniforme ne suffit pas… encore faut-il adopter les habitudes, les gestes, voire le langage de la période donnée!

Volet numérique

Pour prolonger cette plongée dans le passé, un volet numérique associé à la série permet aux internautes de s’immerger dans le mythique débarquement de Normandie, reconstitué dans l’État de l’Ohio, sur la berge du lac Érié. Grâce à des caméras GoPro portées par différents participants de l’événement, les internautes ont accès à la perspective des soldats, qu’ils soient du côté des Alliés ou de l’Axe.

Par ailleurs, à même les modules de TV5, l’expérience est complétée par des jeux-questionnaires, des sondages, des galeries de photographies et des infographiques liés au débarquement.

Site Internet : https://tv5.ca/lhistoire-dans-la-peau

Diffusion : Mardi 12 septembre 2017, 19 h 30, à TV5

Rediffusions : Mercredi 6 h, samedi 18 h, lundi 8 h 30

Production : Groupe PVP et GEDEON Programmes

Réalisateurs: Pascal Carron, Robert Tremblay, Guillaume Lévesque, Nicolas Lévesque

Groupe PVP récolte quatre nominations au 32e Gala des prix Gémeaux!  

Groupe PVP récolte quatre nominations au 32e Gala des prix Gémeaux!

foi-croire-ou-non

Matane, le 16 juin 2017 – Le Groupe PVP est heureux et fier d’annoncer que deux de ses productions sont finalistes dans quatre catégories au 32e Gala des prix Gémeaux.

Le film documentaire Ma Foi, produit dans le cadre de la série Faut en parler, chapeautée par la documentariste Karina Marceau, a été  diffusé à l’automne sur les ondes de Télé-Québec. Finaliste dans trois catégories – meilleur documentaire, meilleure réalisation et meilleur montage – Ma Foi a été réalisé par Thomas Rinfret, avec le support de Karina Marceau, et monté par Jean-Guy Dupéré.

D’une durée de 52 minutes, Ma Foi invite le téléspectateur à découvrir des religieux qui font preuve d’une ouverture et d’un progressisme étonnants. À l’heure où la suspicion à l’égard des différentes communautés religieuses atteint des sommets, on fait connaissance avec des hommes et des femmes de Dieu qui répondent au repli sur soi du fondamentalisme et de l’extrémisme par un message de modernisme sur plusieurs plans : rapports homme-femme, dialogue avec les autres religions, sexualité, accueil des différences, etc.

La 4e nomination est destinée à l’épisode 8 de la série À tout hasard, une série sur l’art public du Québec réalisée par Suzanne Guy. Finaliste dans la catégorie de la meilleure direction photographique, cet épisode explore le travail artistique de Pierre Bourgault et Lalie Douglas. La direction photographique était assurée par Philippe Lavalette.

Nous tenons à souligner l’excellence du travail effectué par toute l’équipe du Groupe PVP et souhaitons la meilleure des chances aux nominés!

Pour en savoir plus sur ces deux productions :

http://fautenparler.telequebec.tv/emissions/ma-foi

http://ici.artv.ca/emissions/a-tout-hasard

 

 

Une deuxième saison de Quand l’amour rend aveugle diffusée à compter du 24 mai prochain sur les ondes de Canal Vie

QARA2_Img_PromoFacebook_Serie

Si on le décrit souvent comme la plus belle expérience de la vie, le sentiment amoureux possède aussi la capacité d’aveugler l’humain au point de transformer son existence en véritable enfer… Lorsque les moments idylliques sont derrières et que l’être aimé dévoile progressivement sa vraie nature, il n’est pas rare que le conte de fées se transforme en récit d’horreur…

La série télévisuelle Quand l’amour rend aveugle, une idée originale de Karina Marceau produite par Groupe PVP,  met en scène des histoires d’amour réelles qui ont tourné au cauchemar. Après le succès d’une première saison aux récits plus rocambolesques les uns que les autres, la deuxième saison est tout aussi spectaculaire, divertissante et éducative. Au menu, des hommes et des femmes de tous les milieux qui se confient sur la difficile expérience amoureuse qui leur a fait perdre argent, estime de soi et goût à la vie. Si elles nous font souvent dresser les cheveux sur la tête, ces histoires nous poussent aussi à réfléchir; une occasion en or pour sensibiliser le public à l’art de faire respecter ses droits en amour.

Par exemple, nous découvrons l’histoire de Nathalie qui pense rencontrer l’amour de sa vie en la personne d’Alain, un homme narcissique qui lui fera vivre un véritable calvaire pendant plus de six ans. De son côté, après huit années en couple avec une femme jalouse à l’extrême et instable émotionnellement, Carl frôle la mort et se retrouve à l’hôpital avec de multiples fractures au terme de sa relation. Quant à Sylvie, elle a le malheur de croiser le chemin d’un menteur pathologique et prolifique fraudeur qui la détruira psychologiquement.

À l’heure où de nombreux fraudeurs et arnaqueurs n’ont aucun scrupule à utiliser l’amour pour parvenir à leurs fins, Quand l’amour rend aveugle est une série documentaire des plus pertinentes. Dépression, mythomanie, trouble de la personnalité, narcissisme… la riche diversité des sujets saura non seulement nous divertir, mais surtout nous informer sur ces prédateurs amoureux qui nous entourent.

La diffusion de Quand l’amour rend aveugle, saison 2, débute le 24 mai prochain sur les ondes de Canal Vie. Deux épisodes de 30 minutes s’enchaîneront les mercredis du 24 mai au 28 juin à compter de 21h00.

Informations de production
Réalisation : Karina Marceau et Geneviève Tremblay
Réalisation des reconstitutions dramatiques : Jean Bourbonnais
Production : Groupe PVP

Source : Patricia Huot
Communications Patricia Huot
huotpatricia@videotron.ca – 438-333-1290